Angers

Angers

Accueil  /  Actualités  /  Interview – Laure Frey, responsable pédagogique chez IHECF Angers

Interview – Laure Frey, responsable pédagogique chez IHECF Angers

Parlez-nous de vous, de votre parcours et de vos expériences ?

Je suis Laure Frey, enseignante sur le campus d’Angers à l’IHECF et juriste.  Je suis diplômée de l’université d’Angers. J’ai un long parcours dans l’enseignement (…) et depuis une dizaine d’année, j’ai créé une entreprise individuelle, spécialisée dans le domaine des locations touristiques : locations de vacances dans le sud de la France.

Pourquoi l’envie de devenir formatrice ?

Je parlerai plus de l’enseignement (…) L’enseignement, c’est un défi quotidien parce qu’il nous faut être réactif et flexible.  C’est un véritable enjeu au jour le jour. Ce défi : c’est la découverte et c’est, apprendre.

Ce qui est original dans l’enseignement, ce n’est pas que de délivrer des connaissances, c’est aussi apprendre nous-même, tout le temps, afin de délivrer un enseignement qui soit un enseignement de qualité. Bref, enseigner c’est se renouveler, s’adapter et chercher absolument la réussite des étudiants.

Quel est votre rôle en tant que responsable pédagogique ?

Au sein de l’IHECF, j’ai pour mission d’assurer la responsabilité pédagogique pour nos DCG et DSCG.

Être responsable pédagogique, c’est assurer un lien entre les étudiants et un lien entre les étudiants et les autres enseignants. C’est aussi favoriser au maximum le travail d’équipe. Bien sûr, ce rôle de responsable pédagogique attrait à la pédagogie mais pas uniquement : les rencontres sont très fréquentes avec les étudiants et nous avons pris l’habitude de déborder du cadre pédagogique car nous savons qu’au sein d’IHECF, la réussite d’un étudiant n’est pas seulement limitée au cadre de la classe. Le bien-être, c’est aussi un bien être dans la vie et nous tentons au maximum à mesure de nos possibilités, d’aider nos étudiants dans un épanouissement complet.

Qu’est-ce qui vous plaît dans la comptabilité et la gestion ?

Ce qui me plaît dans l’univers de la comptabilité et la gestion, c’est que nous rentrons dans l’univers du chiffre. Or, l’univers du chiffre est précis et rigoureux. Et cela tombe bien car lorsqu’on est juriste, nous tendons à la même chose : la rigueur et la précision. En effet, les deux sont complémentaires.

Quelles sont, selon vous, les qualités requises pour travailler dans le secteur de la comptabilité et de la gestion ?

Les qualités requises pour travailler dans le secteur de la comptabilité et de la gestion : la curiosité encore et toujours la curiosité ! L’évidence : aimer les chiffres oui mais pas seulement car nous rentrons dans un monde en pleine mutation et pour cela il faut faire preuve de qualité d’adaptation, d’interprétation et d’exploitation des données financières.

Le métier du chiffre demande de la méthode, de la rigueur, de l’organisation, de la concentration et parce que ce n’est pas un travail solitaire : le sens du contact. L’idée que l’équipe soit importante, il savoir s’y intégrer. Il y a aussi le contact avec l’extérieur. Il faut donc favoriser la communication.

Que diriez-vous à nos futurs étudiants pour leur donner envie d’intégrer nos formations à l’IHECF ?

Ce sont certainement les étudiants qui en parlent le mieux. D’abord notre école est à taille humaine. De ce fait, nous pouvons vraiment encadrer nos étudiants, porter une attention particulière à chacun d’eux. Car nous ne résonnons pas uniquement en termes de classe mais en termes d’individus. Nous assurons au maximum un suivi individualisé.

De plus, toute l’équipe est mobilisée à la réussite. Notre équipe d’enseignants est formée de deux personnes ayant une compétence rigoureuse et sérieuse dans tous les domaines touchant le DCG et DSCG et nous assortissons l’équipe d’enseignements, de professionnels dans le domaine de la comptabilité et la gestion.

La comptabilité et la gestion ce n’est pas que…

La comptabilité et la gestion, ce n’est pas que du bilan ou du compte de résultats car si on regarde le cursus du DCG, il y a : 13 UE, plus 1 UE complémentaire. Et, sur ces 13 UE, nous évoluons dans différents univers. L’univers de l’économie, parce que le futur comptable est encré au monde. Donc il faut qu’il saisisse dans quel monde il évolue. C’est aussi du droit, car la mutation implique une sérieuse implication et une veille. C’est aussi du management car c’est du travail d’équipe, que ce soit en cabinet ou que ce soit en entreprise. On peut donc dire que ce n’est pas que de la comptabilité et de la gestion. C’est une formation complète qui permettra à l’étudiant, une fois ses études terminées, d’avoir un large éventail.

 

Alors intéressé pour vous former chez nous, à l'IHECF d'Angers ? Faites une demande de documentation ou déposez votre candidature !


Partagez