Rennes

Accueil  /  Actualités  /  La formation tuteur ? M Groud, responsable comptabilité, nous en parle

La formation tuteur ? M Groud, responsable comptabilité, nous en parle

Une fonction qui ne s’improvise pas

Le maître d’apprentissage a une mission de suivi auprès du salarié qui se résume en quelques verbes : accueillir, communiquer, informer, organiser, suivre, montrer, transmettre, expliquer, apprécier et enfin évaluer. Un ensemble de savoir être et de savoir-faire qui sont à maîtriser pour devenir un maître d’apprentissage efficace et motivé par sa mission.

Le maître d’apprentissage doit être salarié de l'entreprise qui emploie la personne en contrat d’apprentissage. Il doit justifier d'au moins 2 ans d'expérience dans une qualification visée par le contrat d’apprentissage ou doit posséder un titre ou diplôme au moins égal à celui préparé par l'apprenti et une expérience de 1 an dans le domaine. Il peut suivre jusqu’à 2 salariés simultanément et un redoublant.

Quelles modalités ?

L’école de comptabilité IHECF de Rennes propose une formation de 14 heures, réparties sur 2 journées qui permet de développer la qualité et l'efficacité des actions de tutorat. Aussi, notre programme de formation tuteur aider à clarifier l'environnement du maître d’apprentissage au sens large et à appréhender la méthodologie permettant de définir un plan d'action adapté au tutoré.

Quels objectifs ?

  • Accueillir, intégrer et évaluer un jeune, un adulte en formation ou tout nouveau salarié
  • Accompagner la montée en compétence et mesurer la progression
  • Anticiper difficultés en lien avec les enjeux dans son service /son métier les éventuelles
  • Encourager coopératives et productives

Thomas Groud, responsable comptable service copropriété chez Efficience et ancien étudiant IHECF, a participé à cette formation. Il nous fait un retour d’expérience.

"Une formation très enrichissante qui, pour moi, devrait être obligatoire"

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Thomas Groud, je suis responsable comptable en syndic de copropriété. J’ai effectué un BTS Comptabilité et Gestion en alternance à l’école AFTEC de Rennes, puis je me suis spécialisé avec un Bachelor Collaborateur Comptable et Financier en alternance que propose l’école IHECF, toujours sur Rennes.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier, ainsi que dans votre rôle de tuteur ?

Ce qui me plaît le plus au niveau de mon métier, c’est la diversité des tâches effectuées ainsi que les imprévus (ventes, mails, téléphone). Depuis longtemps, je me suis rendu compte que j’aimais transmettre mon savoir et savoir-faire aux autres collaborateurs. Quand j’ai su que vous proposiez la formation tuteur, j’ai sauté sur l’occasion.

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous fait le choix de recruter des étudiants chez l’IHECF ? 

La première parce que je savais que vous proposiez aux jeunes le BTS Comptabilité et Gestion en alternance, et c’est ce genre de profil que je cherchais. Bien-sûr parce que j’ai fait partie aussi de cette école et en tant qu’ancien étudiant, je ne me voyais pas recruter un jeune d’une autre école de comptabilité. On reste fidèle à l’IHECF (rire).

Quelles sont les missions de votre alternant ? Son rythme d’alternance ?

Justine s’occupe de la saisie des factures, de l’enregistrement des encaissements, la préparation des clôtures comptables et la préparation des documents pour les ventes (pré état daté et état daté). Elle est présente en entreprise 3 jours par semaine (lundi au mercredi) et 2 jours en formation (jeudi et vendredi). Ce rythme peut changer en fonction des semaines (en fonction du planning de formation).

Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui se lance dans le recrutement en alternance ?

Je donnerai comme conseil d’effectuer des entretiens au plus vite (février / mars pour une rentrée en septembre), afin d’avoir le choix des alternants.

Un dernier mot que la formation tuteur ?

La formation tuteur était très bien, très enrichissante

Pour moi, elle devrait être obligatoire pour toutes les personnes encadrant un apprenti, et être effectuée avant l’arrivée de l’alternant. Pourquoi ? Puisqu’elle permet d’apprendre à s’organiser afin d’accueillir au mieux le nouveau collaborateur lors de son premier jour par exemple, comprendre le rôle de l’alternant (apprendre, faire, demander, poser des questions, s’intéresser), mais aussi celui du tuteur (montrer, faire faire, contrôler, expliquer,…).

Ce sont vraiment 2 jours pour permettre de savoir comment réagir en fonction du comportement / réaction de son alternant.


Partagez